Gestionnaire de copropriété : comment changer de fournisseur de gaz

Les syndics sont responsables du bon fonctionnement des copropriétés dont ils s’occupent. Leur rôle est de gérer notamment la fourniture d’énergie avec pour objectif d’optimiser les dépenses. Mettre en concurrence les acteurs du marché pour peut-être changer de fournisseur de gaz est un bon moyen de réduire les charges et donc de baisser les factures. Voici quelques conseils pour bien réussir cette opération.


Comment savoir s’il faut changer le fournisseur de gaz de la copropriété ?

Un gestionnaire doit procéder en plusieurs étapes pour obtenir le contrat adapté aux besoins en énergie de la copropriété :

  • Rassembler les informations relatives au profil de consommation : références du compteur (point de comptage et d’estimation, PCE), consommation annuelle de référence ou encore l’historique des consommations.

  • Transmettre le cahier des charges des besoins aux fournisseurs de gaz naturel sélectionnés en tant que représentant du syndicat des copropriétaires

  • Analyser et comparer les offres reçues après avoir validé leur conformité au cahier des charges

  • Présenter les meilleures propositions de contrat en assemblée générale

  • Gérer toutes les démarches de souscription


Changer de fournisseur de gaz pour une copropriété est parfois complexe et très souvent chronophage. Cela demande aussi une bonne connaissance du marché. Il est donc préférable de solliciter des experts de l’énergie qui peuvent négocier pour vous les meilleurs tarifs. En plus, ils s’occupent de toutes les démarches administratives à votre place. C’est le cas par exemple du cabinet Alliance des Énergies : https://coproprietes.alliancedesenergies.fr/changer-fournisseur-energie-coproprietes/


Choisir le meilleur fournisseur de gaz

Il est conseillé de faire une liste des principaux fournisseurs de gaz en effectuant une recherche sur internet ou en sollicitant les services d’un cabinet de courtage en énergie. En effet, les offres sont nombreuses depuis l’ouverture du marché à la concurrence. Ce grand choix représente un avantage certain si on a le temps de s’occuper de ce repérage des protagonistes présents sur le marché du gaz.

Mais avec plusieurs dossiers à gérer simultanément, ce qui est le quotidien de la majorité des gestionnaires de copropriété, c’est une lourde charge. De plus, il n’est pas simple de repérer les fournisseurs qui peuvent répondre point par point au cahier des charges défini par le syndic de copropriété.

Comment comparer les offres des fournisseurs ?

La comparaison des offres proposées est inévitable avant un changement de fournisseur.

Pour cela, il est primordial de connaître son contrat actuel en détail afin de la comparer aux offres reçues. Il faut repérer sa typologie d’offre : est-ce une offre de marché à prix fixe, à prix indexé ou une offre en tarif réglementé ? Et analyser le prix de la fourniture de gaz selon l’option choisie en étudiant les conditions particulières en cas de dépassement de consommation. Ou encore se demander si le service-client est à la hauteur de ses attentes. Tous ces points servent de base à la réflexion et pèsent dans le choix final. C’est ainsi que les offres sont correctement comparées et évaluées.


Fin des TRV pour les copropriétés

La fin des offres au Tarif Réglementé de Vente approche pour tous les gestionnaires de copropriétés. Les gestionnaires ont jusqu’au 1er juillet 2023 pour migrer vers une offre de marché pour le gaz naturel. Si le changement d’offre n’est pas effectué à cette date, les copropriétés basculeront automatiquement vers un contrat-type du fournisseur historique Engie. Il est donc important d’anticiper pour changer et souscrire l’offre Gaz la mieux adaptée à ses besoins. Et la plus intéressante financièrement.