5 questions fréquentes sur les chaudières au fioul

Les ménages n’hésitent pas à investiguer dans la recherche des moyens les plus avantageux en matière de chauffage. À cet effet, la chaudière au fioul fait partie des dispositifs les plus utilisés par les usagers. Économie, confort et performance sont les critères qui motivent la sélection des ménages, mais est-ce que les appareils fonctionnant avec du fioul possèdent réellement ces caractéristiques ? Découvrez les questions posées régulièrement par les usagers pour vous éclairer sur ce sujet.

1. Comment s’approvisionner en fioul domestique ?

Les ménages qui utilisent une chaudière au fioul pour leur chauffage n’ont aucun souci à se faire en matière d’approvisionnement puisque les distributeurs sont nombreux et sont installés partout. Les usagers peuvent aller directement auprès de ces fournisseurs ou les contacter à distance, en les appelant pour passer leur commande ou en demandant un devis en ligne. L’entreprise de livraison de fioul va assurer cet approvisionnement une fois l’achat confirmé.

2. Comment choisir le distributeur ?

Tous les distributeurs de fioul domestique ne se valent pas puisque chaque entreprise a ses propres principes et des tarifs qui peuvent fluctuer selon différents facteurs. Les usagers ne doivent pas immédiatement trancher sur la première offre qui leur est présentée. La meilleure façon de procéder est de demander des devis à plusieurs fournisseurs et de les comparer. Cette estimation prend en compte la quantité commandée pour remplir la cuve de stockage, le type de fioul (qualité ordinaire ou supérieure), les camions utilisés pour le transport et les éventuels services rattachés à la livraison (s’il y en a). En plus du devis proprement dit, d’autres éléments sont également à considérer, comme le mode de paiement et la qualité des prestations du distributeur. Certains fournisseurs permettent à leurs clients de payer en plusieurs tranches afin d’alléger leurs charges. Le délai de livraison et le respect des termes de la commande sont aussi des facteurs à ne pas négliger.

3. Est-ce que le chauffage au fioul pollue l’atmosphère ?

Combustible faisant partie des produits pétroliers, cette énergie fossile qu’est le fioul est produite pour le chauffage domestique. Les produits disponibles actuellement ont une meilleure qualité puisqu’ils ont fait l’objet d’un travail de recherche avancée. Cette valeur sûre se retrouve surtout dans le fioul prémium dont la qualité supérieure est assurée par l’utilisation d’additifs spécifiques. Ces produits bonifient ce combustible qui devient moins polluant parce que l’émission de CO2 (gaz carbonique) lors de son utilisation est considérablement réduite. Son impact sur l’environnement est relativement faible, ce qui fait du fioul une énergie fossile moins polluante.

4. À quel moment remplacer une chaudière au fioul ?

Toutes les chaudières au fioul n’ont pas la même durée de vie étant donné que leur usure dépend généralement de la régularité de l’entretien, de la qualité de son origine, du type de fioul, de son intensité et de la fréquence d’utilisation. Ces dispositifs restent bien fonctionnels et garantissent un bon rendement énergétique pendant environ 15 ans à 20 ans. Le décompte commence à partir du moment où l’appareil est à 100 % de son rendement énergétique. Au fil des années, son efficacité va s’affaiblir au fur et à mesure. Une fois la perte de performance arrive à 75 %, il ne reste plus qu’à remplacer le dispositif. Les signes qui doivent alerter sur la qualité de la chaudière sont l’augmentation anormale de la consommation de fioul, la difficulté à obtenir la température désirée, les dysfonctionnements et les pannes récurrentes.

5. Que faire en cas de panne de chaudière au fioul ?

La panne de la chaudière au fioul n’est pas forcément un problème grandiose puisque des petits pépins qui se résolvent rapidement peuvent se manifester. L’utilisateur est en mesure de remettre l’appareil en marche après quelques interventions.

  • La première étape des investigations à faire est la vérification du niveau de fioul car une panne sèche peut survenir lorsque l’usager ne prend pas l’habitude de constater régulièrement la quantité dans la cuve de stockage. Si justement le souci est le manque de combustible, l’occupant des lieux doit immédiatement contacter le fournisseur pour un approvisionnement en urgence.
  • Les cas classiques récurrents incluent le faux contact électrique qui empêche l’appareil de s’allumer et de fonctionner. L’état des fusibles, des câbles et du disjoncteur doit être examiné puisque leur altération est à la source du problème d’alimentation électrique.
  • Le boîtier de sécurité est à armer si le brûleur n’est pas en marche.
  • La baisse du niveau d’eau peut être à l’origine de l’arrêt du système.

Une fois ces vérifications faites et les différentes interventions effectuées, si la chaudière ne fonctionne toujours pas, le mieux est de faire appel à un chauffagiste professionnel qui saura trouver l’origine de la panne et qui va la réparer rapidement.