5 conseils pour se chauffer malin à la maison

Avec l’arrivée de l’hiver, l’usage du chauffage devient plus intense. Que diriez si l’on vous affirmait qu’une surconsommation d’énergie n’est pas forcément la réponse. Avec quelques astuces malignes, vous pouvez obtenir une température optimale et homogène dans votre intérieur et accéder à un niveau de bien-être supérieur. Dans cet article, vous trouverez 5 conseils efficaces pour chauffer malin.

Conseil n°1 : Faites entretenir votre chaudière

Il n’y a pas plus contraignant que de devoir faire face à une panne de chauffage en plein hiver. Pour éviter que ce scénario ne se produise, vous devez entretenir votre chaudière. Selon la législation mise en vigueur pour les chaudières dotées d’une puissance supérieure à 20 kW, l’entretien doit être réalisé tous les ans si vous avez un modèle au bois ou au mazout. Comptez 2 ans pour les chaudières au gaz. En réalisant un entretien régulier, vous réduisez la consommation de combustible de 5% tout en augmentant la sécurité de votre dispositif de chauffage. Profitez de l’entretien pour passer au crible les différents composants de votre chaudière et vous assurer qu’ils sont bien réglés. Vous pouvez aussi faire appel au système de chauffage connecté qui vous fournit les informations détaillées du fonctionnement de votre appareil et du taux de combustible qu’il consomme.

Conseil n°2 : Installez un thermostat

Vous vous souvenez de cette époque où l’on devait sortir en pleine nuit pour faire baisser ou augmenter la température du chauffage. Sachez que malgré les avancées technologiques, certains foyers continuent à le faire. Pourtant, il suffit d’installer un thermostat pour créer un système d’autoréglage qui semble progressivement devenir la norme. Cette pièce assure le maintien d’une température agréable tout en diminuant la consommation d’électricité et la fréquence des manipulations. Si vous avez déjà votre propre chaudière, vous avez donc tout intérêt à installer un thermostat. Celui-ci peut prendre différentes formes offrant chacune un mode de fonctionnement spécifique : manuel, programmable, sans fil ou encore intelligent. Il convient de souligner que le choix doit se faire en fonction des contraintes des pièces à chauffer, de ses attentes et de sa capacité budgétaire.

Conseil n°3 : Gérez votre chauffage astucieusement

Même si vous n’activez votre chauffage que pendant la moitié de l’année, ce dispositif consomme, en moyenne, jusqu’à 70 % de l’énergie dans une maison. Ce pourcentage est supérieur à celui de tous les autres appareils ensemble à savoir la plaque de cuisson, l’eau chaude et les éléments d’éclairage. En présence de vannes thermostatiques et d’un thermostat, vous pouvez procéder au réglage de la température à l’intérieur de chacune des pièces. Plus encore, grâce à cet outil qui permet de réduire la facture d’électricité, vous avez la possibilité de programmer les heures de démarrage et de suspension. Cependant, pour en tirer le meilleur profit possible, vous devez connaitre son mode de fonctionnement et l’étendue de son efficacité. Demandez l’avis de votre chauffagiste et n’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous travaillent.

Conseil n°4 : Fermez les volets dès que la nuit tombe

Le système de chauffage n’est pas le seul élément concerné pour réduire vos factures et votre consommation énergétique. Certaines habitudes quotidiennes ont plus d’impact que vous ne pouvez le penser. Vous avez donc la possibilité d’utiliser le chauffage de façon astucieuse pour conserver une chaleur uniforme dans votre intérieur. Cette efficacité peut être atteinte à travers des gestes simples comme la fermeture des volets dès la tombée de la nuit. En effet, si vous appliquez ce conseil, vous réussirez à maintenir la chaleur diffusée par le chauffage en écartant l’humidité. Les pièces de votre maison resteront fraîches au fur et à mesure que la lumière naturelle disparait. Vous pouvez également installer des volets motorisés connectés à un système de domotique high-tech. Celui-ci vous permettra de réaliser un programme astucieux qui arrêtera le chauffage dès que la température atteint une limite préalablement fixée.

Conseil n°5 : Passez aux énergies renouvelables

Si vous disposez de suffisamment de budget, remplacez votre ancienne chaudière par un chauffage solaire qui fonctionne à l’énergie renouvelable. Celle-ci permet de diminuer les émissions de CO2 et de contribuer ainsi à protéger l’environnement. L’usage de l’énergie solaire n’engendre ni particules polluantes, ni déchets destructeurs pour la santé et pour la planète. L’eau chaude issue de l’énergie solaire possède des vertus écologiques parce qu’elle s’inscrit dans la lutte contre le réchauffement climatique et contre les émissions indésirables du gaz à effet de serre.