Installation de chaudières à gaz : isolation des combles pour réduire la consommation énergétique

L’installation d’une chaudière à gaz permet de chauffer votre eau plus efficacement qu’avec une chaudière classique et diminue donc, à terme, vos factures énergétiques, notamment celles dues au chauffage de votre maison. Il peut être alors judicieux d’accompagner cette installation d’une isolation des combles, qui limitera vos déperditions de chaleur et permettra à son tour d’importantes économies.

Pourquoi isoler les combles en particulier ?

Dans l’idéal, il faudrait isoler son habitation du sol au plafond, mais une telle rénovation thermique a un coût parfois important, en dépit des nombreuses aides disponibles. Il est primordial d’isoler ses combles en premier, car ils sont les principaux responsables des pertes de chaleur au sein d’une maison. En effet, alors que le plancher et les murs laissent respectivement échapper vers l’extérieur 10 et 20 % de la chaleur issue de vos appareils de chauffage, c’est jusqu’à 35 % de cette chaleur qui fuitera par les combles, si ceux-ci ne disposent pas d’une isolation suffisante. Isoler sa toiture peut ainsi faire diminuer vos dépenses énergétiques d’un tiers, soit une économie de plusieurs centaines d’euros chaque année. Avec un coût moyen de 1500 euros, l’isolation des combles peut être rentabilisée en trois ou quatre ans dans de nombreux foyers, alors que sa durée de vie peut atteindre vingt-cinq ans. Cette rentabilisation peut même être anticipée, voire immédiate, pour les nombreux ménages éligibles aux différentes aides de L’État, qui peut, dans certains cas, financer votre isolation à 100 %. Pour isoler vos combles, l’aide d’un professionnel peut néanmoins s’avérer précieuse, car des précautions doivent être prises.

Différents types d’isolation

Il est nécessaire d’adapter l’isolation de ses combles à leur usage. Ainsi, si vos combles sont inaccessibles ou impossibles à aménager, il faudra les isoler au niveau du sol pour qu’il ne profitent pas inutilement de la chaleur du reste de la maison. S’ils sont, en revanche, utilisés comme lieu de vie ou de stockage, ils doivent être isolés au niveau de la toiture pour bénéficier de la chaleur des étages inférieurs. Vous devrez alors opter pour une isolation intérieure ou extérieure, en fonction du coût et de l’efficacité propre à chacune de ces méthodes. Un professionnel ne sera pas de trop pour ces choix techniques. Enfin, il faudra veiller, par la pose d’un pare-vapeur, à limiter au mieux l’humidité et la formation de condensation ou de moisissures, qui pourraient nuire à l’efficacité de vos matériaux isolants et fragiliser votre toiture.

Les avantages d’une bonne isolation

Le premier avantage de tels travaux de rénovation est de pouvoir économiser des sommes importantes en chauffage chaque année, par la réduction des pertes de chaleur de votre maison. Mais cela permet aussi de rendre votre habitation plus agréable, notamment par la régulation des températures dans chaque pièce et celle de l’humidité, qui rendront vos hivers bien plus confortables. Associée à l’installation d’une chaudière à gaz, une bonne isolation de votre toiture améliorera la classe énergétique de votre logement et contribuera à en augmenter la valeur. Elle s’impose donc comme un choix judicieux doté de nombreux avantages ainsi que d’un coût limité et vite rentabilisé.