Gaz naturel : quels sont les plus grands producteurs de gaz ?

Le gaz naturel est partout autour de nous. Il est ce qui alimente nos cuisines et souvent nos salles de bain, permettant de cuisiner et de chauffer notre eau. On trouve aussi des utilisations de ce gaz à l’extérieur, notamment depuis quelques années avec des voitures qui roulent en l’utilisant, aussi écologique et économique que la voiture électrique. Mais d’où vient ce gaz, et qui l’exploite chez nous ?

Producteur et fournisseur, bien faire la différence

La France n’est pas un pays producteur de gaz : nous dépendons quasiment à 100% de nos importations de pays à l’étranger. Le dernier gisement de gaz naturel, qui se situait dans les Pyrénées-Atlantiques, s’est épuisé en 2013.

Nous importons donc notre gaz de différents pays, en majorité depuis la Norvège à hauteur de 39% du gaz que nous consommons. La Russie, les Pays-Bas et l’Algérie nous en fournissent également une partie.

Les fournisseurs de gaz sont les organismes comme Gazprom Energy qui s’occupent de la distribution du gaz pour les particuliers. Ces derniers font la liaison entre l’import de gaz et votre domicile, et s’occupent de facturer votre utilisation du gaz chaque mois. À savoir qu’il existe deux types de fournisseurs de gaz naturel.

–          D’une part, GDF Suez, ou « Engie », qui est le seul autorisé à proposer des abonnements aux tarifs de vente fixés par l’État. Autrement dit, il ne fait pas ses prix lui-même, c’est le gouvernement qui s’en occupe.

–          D’autre part, les fournisseurs « alternatifs », qui eux peuvent proposer leurs abonnements à tarif libre. Cependant Engie dispose aussi d’abonnements aux prix alternatifs, ce qui ne facilite pas la compréhension.

Les plus grands producteurs de gaz

À l’international, bien que le gaz naturel s’épuise, la production continue de croître, notamment grâce à l’exploitation des gaz de schiste. On retrouve donc les États-Unis en tête du classement des plus grands producteurs de gaz naturel au monde de 2017, avec presque 20% du gaz mondial, ce qui représente 687 milliards de mètres cubes en un an.

Ensuite la Russie se place en deuxième plus grand producteur de gaz mondial, avec quasiment 18% du gaz mondial, soit 604 milliards de mètres cubes dans l’année, suivie par l’Iran, le Qatar et le Canada qui font chacun l’équivalent d’un quart de la production de la Russie environ (166, 158 et 154, tout en milliards de mètres cubes).

Qu’est-ce que le gaz naturel ?

Il s’agit d’un combustible fossile, mélangeants différents types d’hydrocarbures comme du méthane. Il se forme à partir de la décomposition d’organismes sur des millions d’années, et se trouve donc en gisement dans des grottes naturelles.

Bien que cette énergie fossile se forme et ne découle donc pas de la transformation d’une autre énergie, il ne s’agit pas d’une énergie renouvelable. À l’instar du pétrole, son prix dépend des stocks et des prévisions de ce qui est exploitable ou pas. Les deux prix sont d’ailleurs liés et connaissent les mêmes variations au même moment.

On l’utilise dans la production de chaleur pour la cuisson, ainsi que pour produire de l’eau chaude chez les particuliers et dans les entreprises. Pour plus de détails sur les façons de chauffer son entreprise, nous vous conseillons cet article. Le gaz naturel est également utilisé dans le domaine de la climatisation. Dans l’industrie, on utilise ce gaz comme matière première dans la pétrochimie, le raffinage, et à nouveau, la production de chaleur. Il peut également servir de carburant propre et écologique pour les véhicules, même si ça reste pour l’instant rare, comme l’explique cet article de LCI.