À quoi sert le calorifugeage des canalisations ?

Les réseaux de transport d’eau chaude, d’eau froide et de chauffage constituent des surfaces très importantes d’échanges d’énergie. Par conséquent, les pertes d’énergie sont notables au niveau de ces surfaces ; ce qui résulte en un allongement de la facture énergétique. Pour remédier à cet situation, on procède au calorifugeage des canalisations. Quels sont donc les différents avantages de ce procédé ?

En quoi consiste le calorifugeage des canalisations ?

En général, le chauffage des eaux sanitaires se fait dans des locaux plus ou moins éloignées des résidences. Les tuyauteries conduisant l’eau chaude étant directement en contact avec l’air froid, il en résulte d’importantes déperditions de chaleur. Le calorifugeage des canalisations représente la solution pour faire d’importantes économies d’énergies. En effet, le calorifugeage est un procédé qui consiste à isoler, en suivant les réglementations thermiques, les canalisations afin de limiter significativement les pertes de chaleur. A court et long terme, le calorifugeage, dans une perspective de rénovation énergétique, est économique puisque même son installation n’est pas très coûteuse. Par ailleurs, le calorifugeage consiste, techniquement, à poser du calorifuge avec du matériau tel que les bandes de fibres minérales, les coquilles de fibres minérales, etc. L’efficacité de la chose dépend, entre autres, de l’épaisseur de l’isolant, de la conductivité thermique et du diamètre extérieur du tuyau. C’est ainsi qu’on définit plusieurs classes de calorifugeage (de 1 à 6). Pour plus d’infos, aller sur www.moncalorifugeagegratuit.fr/.

Les avantages à calorifuger les canalisations

En termes précis, le calorifugeage va permettre de :

  • protéger les installations contre les échanges thermiques et donc prévenir les déperditions de chaleur
  • conserver la chaleur qui est conduite à travers les tuyaux depuis la chaudière à condensation par exemple vers les différents points de distribution. NB : On estime à 30% au moins les pertes d’énergie qui s’effectuent durant le transport de fluide vers les points de distribution.
  • « Dans le cas d’un réseau de conduite d’eau froide, l’isolation permet de conserver le froid. L’isolation permet donc d’éviter la condensation dans les installations de froid »
  • faire d’importantes économies énergétiques car les déperditions sont très limitées voire complètement supprimées. Il faut savoir en effet que la pose de calorifuge permet de réaliser jusqu’à 10% d’économie par an. Cela vous fait, bien entendu, moins de dépenses.
  • limiter significativement les rejets de gaz à effet de serre et contribuer donc à la protection de l’environnement dans une perspective écologique
  • protéger les canalisations contre les perturbations extérieures telles que le givre ou le gel
  • d’isoler phoniquement les tuyauteries. En faisant recours à des colliers de fixation en mousse anti-vibration, on peut réduire systématiquement les bruits dans les canalisations.

Les aides au financement pour l’isolation des canalisations

Différentes types d’aides sont disponibles pour financer partiellement les travaux qui rentrent dans le cadre d’une rénovation énergétique. A titre illustratif, il y a le CITE : crédit d’impôt pour la transition énergétique. Ce dernier permet de bénéficier d’une réduction d’impôt à un taux de 15 ou 30%. Pour les simples travaux, la réduction est de 30%. Mais pour les chaudières à haute performance énergétique, le taux est de 15%. Outre le CITE, il y a la prime énergie qui aide aussi à financer les travaux d’économie d’énergie. On a également l’Eco-prêt à Taux zéro et la TVA réduite qui accompagnent dans les projets de ce genre.