Déperdition thermiques : l’importance de l’isolation des combles pour réduire vos factures de chauffage

Si en hiver, vous êtes toujours contraints à augmenter la température du chauffage ou que le bruit extérieur s’infiltre à l’intérieur de votre maison, il y a de fortes chances que vos combles soient mal isolés. La solution est alors d’intervenir au plus vite en faisant appel un professionnel pour réaliser vos travaux d’isolation.

Comment savoir si vos combles sont mal isolés ?

Les sous-toitures sont responsables de 30 % des déperditions thermiques de votre maison. Chaque propriétaire devrait s’y pencher pour préserver voire augmenter la valeur de son bien. Une mauvaise isolation des combles perdus se fait ressentir dans :

  • Une facture énergétique salée et de plus en plus élevée
  • Des traces d’humidité
  • Des nuisances sonores
  • Une température intérieure instable en hiver

En gros, les problèmes d’isolation se font ressentir surtout pendant la saison hivernale. Ils compromettent votre confort thermique et acoustique et vous font dépenser des sommes astronomiques que vous pouvez sûrement éviter. Seuls des travaux réalisés par un professionnel peuvent vous éviter ces lourdes répercussions financières. Pour demander un devis d’isolation des combles, cliquez ici.

Isoler les combles : Les principaux avantages

Malgré de nombreuses campagnes de sensibilisation à l’importance de l’isolation, plusieurs propriétaires hésitent encore à sauter le cap. Pourtant, une telle démarche donne des résultats spectaculaire que vous allez réaliser dès la fin des travaux :

  • Améliorer les performances énergétiques de votre maison grâce à un isolant qui devient une véritable barrière empêchant toute perdition d’énergie.
  • Garantir une température stable et homogène non seulement en hiver, mais tout au long de l’année.
  • Éviter l’apparition de traces d’humidité en réduisant les écarts de températures.
  • Optimiser l’isolation acoustique en réduisant considérablement l’intrusion des bruits dans votre intérieur.

Le but ultime des travaux d’isolation de toiture reste étroitement lié à votre bien-être et à celui de votre famille. Les économies, réalisées sur vos factures, apparaissent dès lors comme une conséquence plutôt qu’une finalité en soi.

Quel isolant choisir?

Il est difficile de faire une liste exhaustive des matériaux utilisés pour l’isolation des combles. L’usage de certaines matières reste plus fréquent que d’autres, à savoir le polyuréthane, la laine de roche, l’ouate de cellulose, etc. Pour choisir votre isolant, il faudrait d’abord distinguer deux types de sous-toitures. D’abord, il y a les combles perdus qui créent un espace inhabitable. Il faudrait donc utiliser la ouate de cellulose ou la fibre de bois, puisque ces matières seront conduites à l’intérieur d’un tuyau ou par soufflage de flacons d’isolants. Quant aux sous-toitures aménagées, ils peuvent être traités grâce à une plus grande variété d’isolants. On utilisera alors des isolants en rouleau ou en plaque qui seront directement plaqués du côté intérieur de la toiture.